illustration : la naturopathie / bien-etre à l'écoute de son corps

Tout d’abord, la question est : pourquoi je vous parle de naturopathie ?
En fait, cette médecine douce fait partie de ma vie depuis toute petite. Mes parents m’ont toujours dirigé vers ces solutions naturelles pour soigner mes maux avant de penser à la médecine pure. Au fil des années, j’ai pris cette habitude de toujours penser « soins naturels » avant « médicaments ».

En tant qu’illustratrice aujourd’hui, je me dédie à cet univers du bien-être et des médecines douces.

La Naturopathie, qu’est-ce que c’est ?

Natura (la nature) et Pathos ( ce que l’on ressent)

Selon l’OMS, la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. En fait, c’est beaucoup plus large que ça. Cette médecine douce englobe la personne dans un tout, réunissant différents plans: physiques, énergétiques, émotionnels, socioculturels, spirituels…

Elle ne se substitue pas à la médecine conventionnelle, mais vient la compléter. En naturopathie, on va chercher les causes plus profonde d’une pathologie ou d’un mal-être. Une fois cette cause trouvée, on va instaurer des habitudes de vie permettant le rééquilibrage de l’ensemble de son corps. En fin de compte, l’important est de savoir être à l’écoute de soi.

Grâce à la naturopathie, on va permettre des habitudes plus saines, prévenir de certaines maladies et d’ainsi, conserver la santé.

De quand date la naturopathie ?

Depuis toujours, l’homme puise dans la nature pour se soigner. Plantes, eau, animaux ou encore minéraux. C’est dans l’antiquité que l’on retrouve les premières traces de la naturopathie telle qu’on l’entend. Elle était basée sur les grands principes d’Hippocrate. C’était un grand médecin grec considéré aujourd’hui comme le « père de la médecine ». Il utilisait les lois de la nature et de la physiologie pour révéler les processus naturels de régénérescence ou d’auto guérison, propre à chacun.

Au fur et à mesure des années, l’homme s’est petit à petit éloigné de ces vielles pratiques pour suivre les nouveaux savoirs et les découvertes scientifiques. On cherche à tout démontrer par l’analyse scientifique. C’est ainsi que naît la médecine.

La naturopathie moderne arrive au 19e siècle aux Etats Unis grâce à John Scheel et Benedict Lust. Puis en France dans les années 1940.

Pour faire simple, la naturopathie est la médecine traditionnelle de chez nous, en occident. On connaît déjà la médecine Chinoise, ou encore l’Indienne (Ayuvédique).

Parlons à présent d’une découverte intéressante qui m’a particulièrement interpellée. Elle se situe entre naturopathie et médecine :

Découverte récente sur la médecine médiévale

Sources : Science et avenir : https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/nouveaux-antibiotiques-la-piste-des-potions-medievales-59927

Comme on a abordé l’histoire de la médecine, je souhaitais partager avec vous d’une découverte récente faite par des microbiologistes de l’université de Warwick au Royaume-Uni.

Ces chercheurs se sont replongés dans des vieux grimoires moyenâgeux pour retrouver une vielle recette qui s’est révélée ultra-efficace contre les bactéries les plus coriaces !! Des résultats ont montré que ce remède fonctionnait même sur des « agrégats de bactéries » contre lesquels nos antibiotiques actuels demeurent inefficaces !

Voici la recette magique :

Chaque ingrédient semble se compléter dans leurs actions :
l’ail inactive les enzymes des bactéries
l’oignon déstabilise les membranes cellulaires
La bile bovine a pour effet de limiter la prolifération bactérienne
– le rôle du vin reste encore énigmatique ( solvant peut-être )
Attention tout de même. Toutes ces observations ont étés faites In Vitro, en laboratoire.

Après ces découvertes, on ne peut que se poser des questions sur ces remèdes des époques passées. D’après l’article du Science et avenir, un travail énorme est en perspective, consistant à réunir les anciens écrits et à détecter les combinaisons d’ingrédients les plus fréquentes. Le but pour les chercheurs est de s’inspirer des vielles recettes pour faire avancer la médecine.

pour avoir plus d’information sur cette découverte, n’hésitez pas à aller lire l’article du magazine Science et avenir : https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/nouveaux-antibiotiques-la-piste-des-potions-medievales-59927

Ce petit article vous à plu ? n’hésitez pas à me laisser un commentaire sous l’article pour me faire par de vos impressions ou vos connaissances sur ce sujet !

Le calendrier de Février est disponible ! Téléchargez-le gratuitement en vous rendant sur cet article

Commentaires

  • Ponci nathaile
    12 février 2021

    Article très intéressant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :